atelier La source du lion  2016 ----------- web : Atbane youness

 

 

 

 la source

du lion

Casablanca

sylvia belhassan,

leïla chaouni

& mohamed rachdi

mohamed drissi, corps/espace

 

UNE HEURE / UNE OEUVRE

date

 

A l’occasion de la sortie de la monographie de l’artiste, sur le thème des relations corps/espace dans son œuvre, aux éditions Le Fennec et inaugurant la nouvelle Collection Abstrakt dirigée par Sylvia Belhassan et Mohamed Rachdi.

 

Extrait de l’introduction par Mohamed Rachdi :

"Au cœur de l’œuvre de Mohamed Drissi, le corps. Le corps et la gestion du corps dans l’espace environnant. Celui de l’artiste bien sûr, son corps peignant avec ses joies et ses angoisses, ses hésitations et ses assurances, ses plaisirs et ses souffrances... La  figure du corps du peintre, vêtu ou nu, avec palette et pinceaux dans les mains... Mais aussi et surtout, le corps féminin, fascinant et opprimé, rebutant et désirable, provoquant et maltraité, théâtralisé et indexé..."

 

bio

Né à Tétouan, en 1946, Mohamed Drissi a entamé ses études à l’école des Beaux-Arts de Tétouan, en 1963. En 1968, il est à l’école supérieure des Beaux-Arts de Paris, puis à l’école supérieure des Beaux-Arts S. Jorge de Barcelone, en 1970. En 1973, il étudie à l’Ecole supérieure d’Arts et d’Architecture de Bruxelles, avant de rejoindre, en 1980, The School of visual arts de New York. Tombé sous le charme de la ville de Tanger, après avoir exposé dans de nombreuses capitales européennes, il est devenu, dans son atelier, tour à tour, potier, ferronnier, ciseleur, taillandier, tanneur et tailleur. A partir de 1981, il se consacre à la peinture, la sculpture et la gravure principalement. Spécialisé dans l’art thérapeutique, il obtient le 3e prix à la 5e exposition internationale du réalisme en Italie (Genova).

Il décède le en mars 2003 à Paris.

 

 

Télécharger l'annonce

+

 

Télécharger la diaporama

+

+