atelier La source du lion  2016 ----------- web : Atbane youness

 

 

 

 la source

du lion

Casablanca

philippe cazal

Le groupe UNTEL 1975-1980

 

UNE HEURE / UNE OEUVRe

MERCREDI 21 JANVIER à 19h

 

Sous l’appellation UNTEL, terme désignant anonymement un individu, Jean-Paul Albinet, Philippe Cazal et Alain Snyers s’associent en 1975 pour fonder à Paris un groupe d’artistes où le travail est mis en commun. La mutualisation des forces et des idées va animer ce collectif interventionniste. «LA VIE QUOTIDIENNE EN MILIEU URBAIN» est le générique déclaré du terrain d’observation et d’intervention d’UNTEL, thématique qui sera le déterminant récurrent de leurs recherches et attitudes.

UNTEL va orienter sa pratique vers :

• l’extérieur : la ville, la rue (l’espace public dans sa réalité la plus immédiate), où le groupe procède à des actions qui rencontrent un public anonyme interpellé sur des questions d’actualité et de société dont les travers et contradictions sont soulignés.

• l’intérieur : le lieu culturel où les travaux exposés, affiches, photographies, images, objets, notes, paroles... sont constitués de prélèvements urbains, d’échantillons et de témoignages directs. Ces différents documents évoquent sous forme de constats l’information, la consommation ou divers moments de la quotidienneté.

Ces fragments ordinaires deviennent le support de recherches et de modes opératoires qui ré- interrogent la réalité sociale, la vie en ville, les rapports entre les gens et le comportement dans l’espace urbain. Ces préoccupations s’expriment et se visualisent par différents médiums dont la nature est proche de l’actualité et des usages quotidiens. UNTEL revendique comme expression artistique la pluralité des matériaux et des langages urbains considérés comme des vecteurs de communication.

Par ses actions, installations ou objets, UNTEL effectue une analyse critique de son environnement et procède à une mise en image du quotidien ainsi donné en partage. Le groupe utilise des modes d’expression connus du public, modes qu’il détourne et met en scène pour influer sur la perception et la compréhension. L’œuvre d’UNTEL se place au centre du champ social, aux bordures de l’art pour porter le questionnement sur les faits et gestes du quotidien en milieu urbain.

UNTEL joue avec les signes courants, les messages plus ou moins consistants ou les mots répétitifs voire absurdes du monde environnant pour se les approprier et les détourner de façon critique. UNTEL en fabrique d’autres, porteurs de perturbation et de nouveaux sens. Les interventions du groupe parlent du quotidien : manifestations de rues, revues de presse, magasins, enquêtes, ventes ambulantes, collectes d’objets insignifiants, envois postaux...

La mise en scène événementielle, portée par le décalage de l’acte artistique interroge le réel de la vie dans la ville à travers ses expressions spontanées et comportements en rupture.

Le groupe a, au cours de ses différentes actions, cherché à questionner l’attitude de l’artiste, d’abord en tant que producteur de sens, mais aussi comme révélateur d’interrogations. Loin de vouloir apporter des réponses, UNTEL s’est présenté comme un miroir critique et dynamique de l’art au contact du réel.

 

bio

Philippe Cazal est un artiste français dont la pratique de détournement des codes de l’univers de la publicité et du marketing produit un discours critique sur la ville, la politique, l’économie et la société mais aussi sur la place qu’y occupe aujourd’hui l’artiste. Son travail a été exposé à de nombreuses reprises, notamment au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, au Barbican Centre à Londres, au FRAC Languedoc-Roussillon mais aussi à la Villa du Parc à Annemasse.

 

 

Télécharger l'annonce

+

 

Télécharger la diaporama

+

+