atelier La source du lion  2016 ----------- web : Atbane youness

 

 

 

 la source

du lion

Casablanca

Paul Ardenne

"Les funérailles d’Oskar Panizza"

de George Grosz

 

UNE HEURE / UNE OEUVRE

Le jeudi 27 mars 2014 à 19 heures

 

« Cette œuvre n’est peut-être pas exactement celle par laquelle tout a commencé. La fascination a joué, cependant. Les funérailles d’Oskar Panizza de George Grosz fondent ma première vraie relation à l’art et à la représentation : une relation pulmonaire, m’apportant de l’air, me reposant de l’état d’esprit de violence et de haine que j’oppose, jeune adulte, à la société. J’ai une vingtaine d’années, alors. Je n’aime pas plus la vie que la réalité. Trop de normalisation, trop de sagesse, trop peu d’aventurisme. L’Occident est devenu ennuyeux, il est le miroir d’existences « pseudo » dont la vocation est d’être conformistes à force d’être théâtralement rebelles. Intégration inévitable, par les voies de l’idéologie petite-bourgeoise, cette  n de non recevoir opposée à la « vie nue », celle qui privilégie les essences. Je me console avec ce type de tableaux, des tableaux de guerre, exprimant un formidable relâchement social, une espérance de révolte, de révolution destructrice et anarchiste.

Plus tard, je m’éloignerais de cette forme de création « jetée », trop tonitruante et criarde pour être honnête. L’expressionnisme échevelé de George Grosz (à qui j’aurai consacré entre-temps une première partie de thèse, ainsi qu’à Max Beckmann et Otto Dix, deux autres piliers de la peinture allemande de la République de Weimar) me conduira paradoxalement à l’épure, au désir ultime de la raréfaction  gurative ou signalétique. George Grosz pour commencer, Fred Sandback pour  finir. » (Paul Ardenne)

 

 

bio

Écrivain, universitaire (Faculté des Arts, Amiens), collaborateur, entre autres, des revues Art press et Archistorm, Paul Ardenne est l’auteur de plusieurs ouvrages ayant trait à l’esthétique actuelle : Art, l’âge contemporain (1997), L’Art dans son moment politique (2000), L’Image Corps (2001), Un Art contextuel (2002), Portraiturés (2003), outre diverses monographies d’architectes et un essai sur l’urbanité contemporaine, Terre habitée (2005, rééd. augmentée 2010). Il est également romancier : La Halte, Nouvel Âge, Sans visage, Comment je suis oiseau. Curateur en art contemporain, Paul Ardenne a conçu les expositions « Micropolitiques » (Grenoble, 2000), «Expérimenter le réel» (Albi-Montpellier, 2001 et 2002) et « Working Men » (Genève, 2008). Il a été l’un des commissaires invités de l’exposition « La Force de l’art », au Grand Palais, à Paris, en mai-juin 2006. Autres commissariats d’exposition : «Ailleurs» (Paris, 2011), «Art et bicyclette» (avec Fabienne Fulchéri, Mouans-Sartoux, 2011), «WANI» (avec Marie Maertens, Paris, 2011), «L’Histoire est à moi!» (Printemps de Septembre à Toulouse, festival de création contemporaine, édition 2012) «Aqua Vitalis» (avec Claire Tangy, Caen, 2013), «Motopoétique» (MAC Lyon, 2014)..., parmi d’autres.

 

 

Télécharger l'annonce

+

+

+