atelier La source du lion  2016 ----------- web : Atbane youness

 

 

 

 la source

du lion

Casablanca

rencontre

passerelle artistique XVIII

 

Bab el rouah et bab el kebir, rabat

du 22 mai au 22 juin 2010

 

Pour comprendre véritablement l’originalité de cette exposition, au-delà des œuvres exceptionnelles qui y sont présentées, il faut remonter à l’origine du projet, à ses intentions et ses spécificités...

Début 2006, Moussem, Centre nomade des arts, prépare son Festival pour le printemps 2007. Après une expérience de plus de six ans dans les domaines de la musique, de la littérature, du cinéma et des arts de la scène, ses membres souhaitent donner la parole aux plasticiens et artistes visuels contemporains. Une collaboration s’initie avec l’artiste photographe Belgo-marocain Charif Benhelima et le Musée d’Art Contemporain d’Anvers (MUHKA). L’idée est que ce projet soit une réflexion sur la présentation muséale de l’art contemporain, en même temps qu’il puisse donner la parole au public. De là est née l’idée d’un Moussem Club constitué de jeunes bénévoles issus d’une deuxième génération de l’immigration, en majorité marocains, et missionnés pour concevoir leur propre présentation de la collection du musée afin de la montrer pendant le festival. Le projet démarra au printemps 2006.

Pendant une année, ces jeunes, encadrés par des collaborateurs du MUHKA, s’engagèrent à réfléchir sur la manière dont ils voulaient constituer « leur » collection et sur ce que cela représentait pour eux. Si le MUHKA prenait un risque en confiant à des personnes inexpérimentées le rôle de « commissaire d’exposition », les bénévoles eux-mêmes s’investissaient dans une mission aussi importante que délicate. C’est justement en relevant ce dé  que les bénévoles du centre ont montré la force de leur engagement. Durant cette période de préparation, les jeunes volontaires du Moussem club débattirent et réfléchirent longuement à ce qui les attirait particulièrement dans certaines œuvres d’art. Les choix des bénévoles se distinguèrent très vite par leur orientation sociale. On réfléchit et discuta de l’art contemporain, de la collection, de la culture d’ici et de là-bas, de leur spécificité et de l’histoire qu’ils voulaient raconter à travers leur choix. Ces rencontres eurent lieu au MUHKA, dans d’autres musées et au Maroc, notamment avec La source du lion.

On retiendra de l’expérience que ces bénévoles ne se définissaient pas eux-mêmes comme marocains, berbères,  flamands ou européens, mais comme un groupe de jeunes « amateurs intéressés » qui saisissaient la chance de participer à un projet unique en son genre et qui leur permettait de développer leur personnalité.

L’exposition de la collection des bénévoles de Moussem connut un grand succès. Non seulement pour les bénévoles eux-mêmes qui avaient mené à bien une entreprise exceptionnelle, mais aussi pour le MUHKA, qui faisait l’expérience de montrer sa collection d’une façon inhabituelle. Le MUHKA remporta d’ailleurs, à l’issu de la présentation, le MuseumPrijs 2008, qui récompense tout particulièrement les initiatives nouvelles d’implication du public dans des projets artistiques.

L’idée de délocaliser cette exposition au Maroc est née de différentes rencontres avec La source du lion. Depuis quelques années, la source du lion avait tissé des liens d’échanges avec le MUHKA et le Centre Moussem. Le projet mené par La source du lion autour du parc de l’Hermitage à Casablanca avait été présenté au MUHKA en 2007 lors du Festival Moussem printemps 2007 « SANS TITRE ». Ainsi, depuis trois années, le projet de déplacer cette sélection d’œuvre était en gestation, restait à trouver le contexte opportun... L’ouverture du Festival Mawazine sur les arts plastiques contemporains en constituait la plate-forme idéale.

Présenter l’exposition dans le cadre du Festival Mawazine à Rabat, permet de donner une forme concrète à l’engagement culturel et à la volonté d’échange des différents partenaires de ce projet. Cette belle histoire a aujourd’hui pris une envergure internationale dont la portée est essentielle pour la diffusion de l’art contemporain, elle permet en outre aux jeunes bénévoles de Moussem, qui ont toujours voulu montrer cette exposition au Maroc, de vivre la concrétisation de leur rêve.

Moussem, Muhka, La source du lion

 

 

les artistes

 

  • Tiong ANG et Roy VILLEVOYE
  • Charif BENHELIMA Sergei BRATKOV
  • Vaast COLSON
  • Berlinde DE BRUYCKERE
  • Richard DEACON
  • Luc DELEU
  • Wim DELVOYE
  • Eugenio DITTBORN
  • Jan FABRE
  • Michel FRANÇOIS
  • Jef GEYS
  • Ilya KABAKOV
  • Anish KAPOOR
  • Barbara KRUGER
  • Vladislav MAMISHEV-MONROE
  • Bruce NAUMAN
  • Anatoli OSMOLOVSKI
  • Ria PACQUEE
  • Michelangelo PISTOLETTO
  • Bill VAZAN
  • Barbara VISSER

 

+

+