atelier La source du lion  2016 ----------- web : Atbane youness

 

 

 

 la source

du lion

Casablanca

passerelle artistique III

 

L'Hermitage en projet :

préserver le parc c'est lui attribuer une fonction

2004

 

  • Présentation des travaux de Tarek Fayed (jeune artiste animateur des ateliers artistique de l'Hermitage)
  • Projection "L'exil n'est pas une promenade", Johanne Larrouzé et David Bouvard (La Compagnie, Marseille)
  • Intervention de Paul Gonze (Bruxelles)  : Reconstitution physique par le symbole de l'étoile des trois cercles originaux de la promenade centrale
  • Workshop : trois jours de réflexion clôturés par une rencontre avec le maire de Casablanca
  • Concert du groupe Darga (Maroc)
  • Action : réparation de l'aire de jeux pour enfants par un groupe de jeune d'Amsterdam
  • Le nouveau lion du parc

 

 

Le nouveau lion

 

Le lion du parc était situé dans une zone enclavée, encore remplie de déchets divers en 2004. L’idée fut alors d’attirer les regards des autorités locales sur cette zone par un projet, afin d’en permettre nettoyage et sécurisation, comme il l’avait était fait l’année précédente dans les autres parties du parc.

Sur une proposition de Hassan Darsi, l’artiste Mohamed Fariji réalisa un nouveau lion en avril 2004 qui vint prendre sa place en vis à vis du vieux lion en juillet de la même année. Une cérémonie d’inauguration eu lieu le 9 juillet 2004, permettant la réhabilitation de cette zone. Une semaine après, faute de réelle sécurisation du lieu, les charrettes avaient repris leur œuvre et les déchets envahissaient à nouveau la zone.

Ce n’est qu’au printemps 2005, suite à nouveau projet sur cette zone sensible, « les jardins du monde », que les autorités entreprirent un nouveau nettoyage et la sécurisation du lieu par la construction d’un mur empêchant les charrettes d’y entrer pour déverser leurs chargements de déchets.

(Florence Renault)

+

+