atelier La source du lion  2016 ----------- web : Atbane youness

 

 

 

 la source

du lion

Casablanca

mustapha benfodil

autour de son travail

 

rencontre / performance

Lundi 29 avril 2013 à 19 h

 

bio

Mustapha Benfodil est romancier, dramaturge et travaille comme reporter au quotidien algérien El Watan. Son premier roman, Zarta, paru en 2000, aux éditions Barzakh, a été écrit sous les drapeaux, alors qu’il passait son service militaire (1997-1998) en plein terrorisme. Dans son second roman, Les Bavardages du Seul (Barzakh, 2003), l’auteur s’est amusé à imaginer un prophète « baba-cool » débarquant au plus fort de la « Décennie noire » en Algérie. Le livre a reçu le prix du meilleur roman au premier festival du roman d’Alger (2004). Son troisième roman, Archéologie du chaos [amoureux] (Barzakh 2007) se veut une exploration de l’underground algérois. Il a été réédité en France chez Al Dante (Marseille, 2012). Invité dans le cadre de Marseille-Provence 2013/Capitale européenne de la Culture, Mustapha Benfodil a créée un « livre-objet », à la fois littéraire et plastique, intitulé « L’Anti-Livre ». Cet ouvrage, totalement expérimental, a été conçu à partir du « pilon » (= livres destinés à être détruits) de la bibliothèque de l’université d’Aix-Marseille. Il sera présenté en mai 2013 au Musée d’art contemporain de Marseille.

Dans le cadre de ses interventions plastiques, l’auteur a participé à la 10ème Biennale d’art contemporain de Sharjah (2011) où son installation « Maportaliche/Ecritures sauvages » a été censurée.

En tant que dramaturge, Mustapha Benfodil est l’auteur d’une quinzaine de pièces de théâtre. Les plus récentes ont pour titre Clandestinopolis (2005, publiée chez l’Avant-scène théâtre, Paris, 2008), De mon hublot utérin je te salue humanité et te dis blablabla (2009), Les Borgnes (2011) et « End/Igné », sa dernière pièce qui sera présentée au festival d’Avignon 2013 (La Manufacture).

Comme reporter, Mustapha Benfodil a notamment couvert la guerre en Irak et a consacré un livre à cette expérience : Les six derniers jours de baghdad. Journal d’un voyage de guerre (éditions Casbah, Alger, 2003). Il est lauréat du prix international du journal El-Khabar (2008).

A l’été 2009, Mustapha Benfodil a lancé un cycle de lectures-performances dans les rues d’Alger  sous le titre : Pièces détachées – lectures sauvages. Cela lui a valu plusieurs arrestations. Dans la foulée de cette expérience, il a crée avec d’autres écrivains algériens le groupe « Bezzzef ! » (« c’est trop ! »), un « collectif d’agit’auteurs patentés » comme il les appelle, et qui milite pour la liberté d’expression et la réappropriation de l’espace public en Algérie.

 

 

Télécharger l'annonce

+

+

+