atelier La source du lion  2016 ----------- web : Atbane youness

 

 

 

 la source

du lion

Casablanca

Passerelle artistique IX : Etrange Paradoxe

 

21 juin – 27 octobre 2014

Mucem, Marseille

 

Younes Baba-Ali, Yto Barrada, Hassan Darsi, Martine Derain, Mohammed Laouli

 

Au détour d’une promenade entre Marseille et Casablanca, Martine Derain nous confie un récit d’hospitalité tissé de fragments, d’accidents, d’images et de pensées en mouvement en même temps qu’elle s’interroge sur la possibilité d'une histoire à voix multiples. Mohamed Laouli explore le territoire de son quotidien et les paradoxes des personnages qu’il y côtoie : dans un acte de survivance qui la rattache à la réalité, une femme écrit chaque jour sa poésie, ses peurs, ses désirs dans une lettre qui n’atteint jamais son destinataire. Yto Barrada dévoile les subterfuges dérisoires du pouvoir pour maintenir les apparences et l’absurdité de ce qui s’y joue, un jeu de cache-cache entre la réalité et ce qu’on voudrait croire, mais un jeu qui n’abuse personne. Younes Baba-Ali s’attarde sur les scènes de vie simulées d’un nouveau quartier de Casablanca en chantier qui érigent le rêve occidental comme projection d’avenir et projettent le passant dans une fiction qui ne lui appartient pas. Hassan Darsi voudrait faire du paradoxe un indice qui entrerait dans les calculs et les études économiques, mais ses recherches le ramènent à la réalité d’un homme qui peint un bâtiment en ruine...

Chaque artiste propose une rencontre, sa rencontre avec les paradoxes de la société. Et parce que chacun, au final, est habité par les mêmes questionnements, chaque film, qu’il opère dans une forme brève, radicale ou plus narrative, souligne des enjeux qui se rejoignent et s’entrecroisent dans le dédale des paradoxes socio-politiques.

(Florence Renault)

 

Martine DERAIN

Née en 1960, vit et travaille à Marseille (et parfois à Casablanca)

Pour autant qu'un musée…

2014 - Vidéo HD et super 16 - 40 minutes

 

Un récit d'hospitalité tissé de survivances, un récit de voyageuse où l’artiste raconte :  – Marseille où tout finit… – Le Ministère du Travail installé aux pieds du Fort Saint-Jean pour les travailleurs algériens après la Seconde Guerre mondiale – Un bateau nommé Avenir arrivant de Tunisie – Des photographies réalisées par et pour les ouvriers du Maghreb, sauvées de la destruction – Une manifestation des vieux travailleurs immigrés debout pour leurs libertés – et des corps libres à Casablanca… Fragments, accidents et éclats de matières réunis là par l'auteur selon son geste d'habitude. Promenade autour d'un musée et des pensées en mouvement, des images et de leur transmission.

 

Mohamed LAOULI

Né en 1972, vit et travaille à Salé

Lettre au roi

2014 - Vidéo HD 4/3 écran divisé - 5,56 minutes

 

Amina écrit... chaque jour, fébrilement, comme dans une urgence. Elle écrit des lettres, des kilomètres de lettres, qui s’accumulent et ne parviennent jamais à leur destinataire, la plus haute autorité du royaume... Amina vit dans la rue, elle a tout perdu, elle est seule, abandonnée. Elle ne vit que pour écrire, son histoire, sa poésie, ses peurs, ses désirs... L’écriture comme un acte de subsistance, de résistance... Ils sont poètes, musiciens, sociologues... Au détour de ses rencontres avec ces « estropiés de la société », Mohamed Laouli approche le paradoxe des exclus et de leur lutte contre l’effacement...

 

Yto BARRADA

Née en 1971, vit et travaille entre Tanger et New-York

A Guide to Trees for Governors and Gardeners

(Un guide des arbres à l'usage des gouverneurs et des jardiniers)

2014 - Film 16mm transféré en vidéo HD 4/3 - 3,50 minutes

 

Sous l’apparence d’un circuit électrique qui n’est pas sans faire référence aux jouets de notre enfance, le passage de trois limousines noires auréolées de mystère déclenche une drôle de machinerie... Le paysage, la route et la ville se transforment pour un rajeunissement et un embellissement aussi éclair qu’éphémère : des palmiers sortent du sol et balisent la route, un tapis rouge s'escamote sous les roues du cortège, des façades défraîchies pivotent pour laisser place à des murs immaculés, des lampadaires s'éclairent au passage du convoi, des drapeaux en berne se soulèvent soudainement...

 

Younes BABA-ALI

Né en 1986, vit et travaille entre Casablanca et Bruxelles

Maroc de demain ?

2014  - Vidéo HD 16/9 - 5 minutes

 

Un long travelling d’images simulacres nous transporte dans un possible Maroc de demain ? Mais qui sont les personnes qui habitent et parcourent ces espaces déréalisés ? Une ville nouvelle est en construction... Un des plus importants projets immobiliers du moment, en plein cœur de Casablanca, projette dans le monde réel le rêve d’un mode de vie « à l’occidentale ». A la frontière entre fiction et documentaire, le regard de l’artiste nous suggère une archive imminente du contexte socio-politique dans lequel se dessinent de nouvelles perspectives projetées pour le Maroc.

 

Hassan DARSI

Né en 1961, vit et travaille à Casablanca

Zone d’incertitude

2014 - Vidéo HD 16/9 - 10 minutes

 

Un homme peint. La frêle corniche qui abrite ses pas est à une vingtaine de mètres du sol... En bas, la rue, la circulation, le cœur historique de Casablanca... Il peint un bâtiment abandonné et en ruine, fleuron déchu de l’économie française au Maroc, à l’époque du protectorat, devenu propriété royale à l’indépendance. Une action vaine qui souligne les paradoxes socio-économiques du Maroc... Un geste exagérément ralenti, comme suspendu dans l’espace et le temps, qui interroge la légitimité de nos actes en même temps qu’il créé une Zone d’incertitude dans laquelle la réalité pourrait devenir fiction.

+

+