atelier La source du lion  2016 ----------- web : Atbane youness

 

 

 

 la source

du lion

Casablanca

Accrochage 4

Carte blanche à Martine Derain :

« Bienvenue à la foule »

 

Du 4 novembre 2011 au 13 janvier 2012

 

Martine Derain investit L’atelier de la source du lion avec un travail mêlant photographies et vidéo, architecture et danse.

L’accrochage 4 proposé par la source du lion pour cette Carte blanche à l’artiste marseillaise Martine Derain présente deux séries d’images :

L’une réalisée en 1996 dans le quartier Mâarif, en partie publiée dans le coffret Fragments d’imaginaire, réunissant écrivains et photographes. La seconde plus récente, réalisée en 2010 dans le cadre d’une résidence de recherche à L’atelier de la source du lion, le long de la corniche de Casablanca en pleine transformation. Une vidéo accompagne les images troublantes de la ville, montrant les danseurs de la compagnie marseillaise Ex Nihilo en résidence pour la préparation de leur nouvelle chorégraphie "Apparemment, ce qui ne se voit pas".

L’ensemble propose un trajet de ville à travers la double vision de l’artiste, celle de l’objectif photographique, qui fige les mutations urbaines, et celle de la caméra qui suit le mouvement des danseurs dans leur appropriation subtile de l’espace.

 

« Depuis toujours, il y a la ville et la danse. Au milieu du mouvement de la ville, où rien ne demeure jamais inchangé, dans l'ici bâti ou l'ici projeté, il y a le maintenant vécu du fragile et puissant corps humain. Dans leur dialogue, peut-être, la possibilité d'une amitié, l'invention d'un temps commun ».  (Martine Derain)

 

Photographies : Martine Derain [Casablanca, 1996 et 2010]

Danse/vidéo : images Compagnie Ex Nihilo [2010] ; montage Jean-François Neplaz [2011]

 

 

 

 

+

+